Tourisme

Promouvoir un tourisme socialement et écologiquement responsable 

repensé à l'échelle de la Vallée

Avertissement aux lecteurs : cette fiche a été rédigée par une commission de « Die, Commune en vie ». 
Les propositions formulées constituent des bases de travail pour la prochaine mandature. Elles seront réexaminées au cas par cas dans le cadre de commissions municipales ou extra-municipales.

Constats

- Die est à la frontière entre le tourisme nature de l’Ardèche et celui plus huppé de la Drôme provençale. Il s’agit de pouvoir proposer des offres touristiques qui répondent à toutes les demandes et à des publics variés.

- Certains touristes ont du mal à trouver un hébergement qui leur convienne. Peu d’hôtels, des campings pleins l’été.

- Tourisme de proximité : beaucoup de touristes de la vallée du Rhône viennent passer le WE à Die, notamment sur les ailes de saison.

- Les vendredis de Die s’essoufflent, mais demeurent un événement à fort potentiel.

- Peu d’actions en partenariat avec l’office de tourisme.

- Patrimoine culturel insuffisamment mis en valeur (remparts non ou mal signalés, manque d’activités très locales type circuit dans la ville)


- Une amorce d’offre de tourisme durable, mais encore beaucoup d’activités de passage motorisées (nuisances sonores des motos…)

Objectifs et moyens

Varier les offres touristiques afin de diminuer la concentration en bords de Drôme et d’amener les touristes vers le Vercors (ou autres sites sur le territoire) , développer le tourisme vert et de pleine nature : élargir l’accès aux activités type VTT (circuits spécifiques),  via ferrata, escalade, éco campement. Engager une réflexion sur la mise en place d’aménagements spécifiques en forêt communale. 


Améliorer l’existant : 

- Promouvoir les éco-gîtes, les hébergements insolites… 

 - Etudier la création d’un site d’accueil mieux adapté aux camping-cars. 

- Accueillir les motards sur une ou plusieurs zones dédiées en centre-ville, promouvoir une information et une sensibilisation efficaces sur la circulation routière sur le Diois (modérer sa vitesse, réduire le bruit, etc…) en partenariat avec les mutuelles des motards. 

- Travailler sur les sites de Fabrégas et du VVF à améliorer pour devenir de véritables outils locaux au service du tourisme et rémunérateurs pour le budget communal. 

- Améliorer la mise en valeur du patrimoine diois (signalétique discrète, fléchage temporaire pour événements ponctuels et permanents, pour les monuments type remparts. Instaurer des circuits dans la ville et en périphérie avec l’OT, envisager les projections numériques sur cathédrale ,… ) 

 

Développer des actions à l’échelle de la commune pour fidéliser les touristes 

- Instaurer un temps d’accueil hebdomadaire et convivial des nouveaux estivants avec l’OT. A reproduire en cours d’année pour l’accueil des nouveaux habitants. 

- Réaménager les vendredis de Die en repensant le jour, les animations, et en incluant les producteurs locaux et les commerçants 

- Inciter les jumeaux anglais, allemands et italiens à passer leurs vacances à Die 

- Aménager une boutique de vente des produits locaux et des villes jumelles 

- Instaurer et développer des actions pédagogiques sur les ailes de saison 

- Travailler avec le Centre permanent d’initiative pour l’environnement du Vercors  (CPIE) et l’office du tourisme pour proposer des produits d’accueil nature et patrimoine. 

- Rénover les chemins communaux et ruraux dans et hors la ville pour favoriser les randonnées et les circulations quotidiennes. 

- Mettre en valeur avec l’appui du musée le patrimoine économique, culturel et naturel du Diois.